Choisir ses percussions

Batterie acoustique

Une batterie est un ensemble de fûts, cymbales et autres percussions utilisé dans la plupart des genres musicaux actuels pour marquer le rythme. Lors de l’achat de votre batterie, pensez à l’espace et au volume sonore. Une batterie avec de nombreux fûts occupe une surface au sol assez importante. Si vous débutez, vous n’avez pas besoin d’un kit surdimensionné. Contentez-vous d’un kit 4 fûts et d’une caisse claire. Vous pourrez ensuite ajouter un ou deux fûts complémentaires.

Batterie électronique

Les batteries électroniques, avec lesquelles on joue sur des Pads en caoutchouc ou en fausse peau, reproduisent plus ou moins le toucher d’une batterie acoustique, mais sans volume sonore important. En effet le son peut être entendu à l’aide d’un casque audio ce qui permet de pratiquer sans gêner son entourage. La batterie électronique permet de configurer le son produit par chaque Pad, ce qui vous permet de jouer avec des kits différents sans avoir besoin d’acheter du nouveau matériel. Ces batteries sont également plus faciles à transporter car une fois le rack replié, elles prennent une place moins importante que les batteries acoustiques.

Bongos

Les bongos sont un ensemble de deux petits tambours à peau, de tailles inégales et reliés par un système métallique. Le nom espagnol du plus petit des deux au son le plus aiguë, est macho (homme). Le plus grand au son plus grave, est appelé hembra (femme). Les bongoceros (joueurs de bongos) placent l’instrument entre leurs genoux et, en général, en jouant avec le bout des doigts. Les bongos sont des instruments cubains typiques et avec le conga, probablement les percussions les plus connues au monde. Leur rythme s’appelle le « martillo » et ils sont idéals pour jouer des rythmes comme le mambo, le cha-cha-cha, ou le son montuno.

Congas

Il existe trois types de congas, au diamètre différentes : le « quinto », le plus étroit à la sonorité haute, le « tumba », le plus large à la tonalité la plus profonde et le « conga » à mi-chemin entre les deux. Cette différence de taille vient de leurs fonctions musicales respectives. Le tumba frappe les basses, le quinto et le conga jouent les solos ou accompagnent les rythmes de base de leurs variations. La tension de la peau se règle à l’aide d’une clés lors de l’utilisation de l’instrument et après avoir joué, on relâche la tension de la même manière. Ces précautions assurent une bonne longévité à la peau, qui de temps en temps, doit être nourrie d’une huile légère. On retrouve le Conga dans de nombreux morceaux de pop, de funk, de rythm and blues, ou de jazz. Incontournable dans la salsa-combo, les congas sont aussi l’un des équipements de base des percussionnistes d’aujourd’hui.

Djembé

Le Djembé est un tambour à peau (de chèvre ou d’antilope) avec lequel on joue à mains nues et dont le spectre sonore très large génère une grande richesse de timbre. La forme évasée du fût viendrait de celle du mortier à piler le grain. Avec ses rythmes éclatants, il est par excellence l’instrument lié à la danse. Le djembé est présent aux diverses manifestations sociales lors des fêtes traditionnelles. Choisissez votre djembé en fonction de l’usage que vous voulez en faire. Pour les amateurs de sons très aigus, privilégiez un djembé dont le diamètre variera entre 28 et 32 cm. Pour ceux qui préfèrent une note bien ronde, moins sèche, ou plus puissante, sélectionnez plutôt un djembé dont le diamètre est supérieur à 32 cm.

Quelque schémas utile :

Batterie acoustique:

Batterie électronique:

Bongos:

Congas

Djembé

Une réponse

quelle claque chaque fois que je parc ous ton

florian lavoux

quelle claque chaque fois que je parc ous ton blog, j’adore vraiment, continuez, :-)

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises html : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>